Beethoven

Symphonie n°9

Beethoven Symphonie n°9
Durée : 2 heures environ

«Voici, oh ! qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble !» Refermant les Chichester Psalms de Bernstein dans un ultime pianissimo, le Psaume 133 est un vibrant appel à la paix. Tout comme la Neuvième Symphonie de Beethoven, dont les dissonances introductives symbolisent l’accord préalable nécessaire à l’orchestre, de manière à ce que les instrumentistes puissent jouer en harmonie. Bien que les textes bibliques ne soient guère comparables à l’Ode à la joie de Schiller, les deux partitions témoignent de l’engagement politique de Bernstein et nous rappelle comment, après avoir poursuivi son long «Voyage pour la paix» d’Athènes à Hiroshima, le chef et compositeur (dont on célèbre en 2018 le centenaire de la naissance) a dirigé la Neuvième à Berlin pour saluer la chute du Mur en 1989. «Pourquoi les nations ont-elles frémi ? Pourquoi les peuples ont-ils médité de vains complots ?» s’interrogent les Chichester Psalms. Si ce n’est pas un appel à la révolution, c’est assurément un appel au réveil.

Ce concert hautement symbolique s’inscrit dans le cadre des célébrations du Centenaire de la Paix organisées par la Ville de Lyon.

Suivez-nous !
Inscrivez-vous à la newsletter !
  • Spirito
  • 21, rue d'Algérie - 69001 Lyon
  • 04 72 98 25 30