Les Plutériens

© DR

Opéra-poème d’anticipation

Sur un livret inédit de Charles Pennequin, une mise en scène de Guillaume Bailliart et une composition musicale du collectif Arfi.

« Le terrien est loin maintenant, tellement loin qu’il se dit plus terrien, il dit : ch’uis plus un terrien, ch’uis un habitant de rien, ch’uis un pluterien et j’habite à plus rien, j’ai tout du plutérien, j’habite le nul, le trou terrien, je suis du vaste champ des pluriens éclairé à la loupiote. »

Une fusée décolle de la Terre pour échapper à une catastrophe. Son carburant, c'est l'invention poétique qui alimente les moteurs. Sa destination est à portée d'imagination... Leur voyage sera long et leur mission est sans retour.

L'équipage est composé d'hommes et de femmes possédant des langages particuliers : les chanteurs de Spirito et les musiciens de l’ARFI.

Cette aventure sidérale écrite par le poète Charles Pennequin est portée par deux solistes, Marie Nachury, en Thérimine, chef incontestable et scientifique se confrontant à ses failles ; et Antoine Lang, en Vélimir dont la mission est de produire sans cesse la poésie qui alimente la fusée.

Mais aussi Cantos, un ordinateur quantique qui précipitera l’équipage vers une fin tragique. La mission se dirige vers le soleil, inexorablement... sauf si...

 Des complices artistiques se réunissent pour la première fois autour d’un genre à réinventer. Opéra brut, fantasmé, poétique… En réponse à un monde qui nous sépare et nous individualise, encore et toujours ce même désir et cette conviction inébranlable d'imaginer ensemble, sur cette terre, collectivement.

Nota bene : 
Ces concerts sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Coproduction ARFI/Spirito – Théâtre de La Renaissance – Nuits de Fourvière. Avec la participation de la SACD Fondation Beaumarchais.
Suivez-nous !
Inscrivez-vous à la newsletter !
  • Spirito
  • 21, rue d'Algérie - 69001 Lyon
  • 04 72 98 25 30