Spirito
Background Image

Messe pour double chœur

« La Messe pour double choeur de Frank Martin redonne à entendre le grand choeur de chambre. »

Depuis la création de Spirito, Nicole Corti réaffirme sa conviction selon laquelle il faut redonner à entendre le grand chœur de chambre. La Messe pour double chœur de Frank Martin s’y emploie pleinement. Une douce lumière baigne cette œuvre, que le compositeur suisse conserva quarante ans dans ses tiroirs avant d’accepter enfin de la publier. Spirito n’allait pas laisser filer une telle pépite, qu’il enregistrera quelques jours avant ce concert. Aux côtés du chœur Spirito et de sa directrice musicale, Nicole Corti, on y retrouve un autre compositeur-organiste, Thierry Escaich qui accompagnera le fameux Requiem de Duruflé.


Le Requiem de Duruflé vu par :
François Porcile
Cinéaste et musicologue

A l’image de son maître Paul Dukas, Maurice Duruflé (1902-1986) a très peu publié, à peine 15 opus. Le Requiem (1945-47), dédié à la mémoire de son père, en constitue le sommet. Créé avec succès le 2 novembre 1947, il est toutefois révisé peu après dans une version pour chœur mixte et orgue, que Duruflé préférait à la première, car plus fidèle à l’esprit grégorien : « J’ai surtout cherché à me pénétrer du style particulier des thèmes grégoriens », qui représentaient pour lui la perfection du chant liturgique. En quoi ce Requiem diffère de celui de Fauré, auquel on l’a trop souvent comparé. Leur unique similitude tient au fait que le Dies Irae en soit absent.
Le Suisse Frank Martin (1890-1974) a écrit un Requiem en 1972. Un demi-siècle plus tôt il entamait une Messe pour double chœur mixte a cappella. Achevée en 1926, elle n’a été créée qu’en 1963.  Pourquoi ce musicien, dixième enfant d’un pasteur calviniste, a-t-il composé une Messe, pour la garder secrète aussi longtemps ? « Je la voyais alors comme une affaire entre Dieu et moi ». Elle s’impose par sa pureté architecturale, sa rigueur archaïsante et le jeu subtil de réplique entre les deux chœurs. Elle reflète la palette des goûts et affinités du compositeur, de Bach (Gloria) à la polyphonie préclassique (Sanctus), passant de ciselures d’enluminure médiévale (Credo) à des ostinatos en scansion répétitive (Agnus dei) qui s’imposeront dorénavant comme son estampille originale.

Programme

Frank Martin (1890-1974) Messe pour double chœur
Maurice Duruflé (1902-1986) Requiem, op .9

Distribution

Lucile Richardot alto

Spirito

Thierry Escaich Orgue

Nicole Corti Direction

Horaires
samedi 28 mai 2022 - 18h00
Lyon (69)
Auditorium-Orchestre national de Lyon

Cette saison

C'est aussi

25 mars 2022
Signes des temps
 
« Neuf voix de femmes et trois contre-ténors, une cithare iranienne qanûn, un violoncelle et un dispositif électronique (…) déploieront autour de la lecture de poèmes orientaux questionnant la vacuité de l’être et l’impermanence du monde. »
16 juin 2022
Symphonie n°2 « Résurrection »
Gustav Mahler
Spirito et l’Orchestre national de Lyon devaient donner en mai 2020 la gigantesque Deuxième Symphonie de Mahler. Quel meilleur symbole que de couronner avec elle, sous la baguette de Nikolaj Szeps-Znaider, cette saison 2021-22 dont nous espérons tous qu’elle aura bel et bien été celle d’une « Résurrection » ?
12 févr. 2022
In this brief moment
Brett Dean
La saison 2020-21 aurait dû voir la création de la nouvelle cantate de Brett Dean. La pandémie en a décidé autrement. Raison de plus pour écouter ces vibrants hymnes à la nature, dans sa beauté et sa fragilité.