Spirito

CORI,
FÉMININS PLURI-ELLES

CORI,
FÉMININS PLURI-ELLES

VIDÉO

Cori 2019

Catégorie

Tout public

Durée

1h20

Partager

Dates

  • mardi 13 octobre 2020 - 20h00

    Chalon-sur-Saône (71)

    Auditorium du Conservatoire du Grand Chalon

    Billet
  • dimanche 15 novembre 2020 - 18h00

    Perpignan (66)

    L’Archipel SN, Festival Aujourd’hui Musiques

    Billet

PROGRAMME

Élizabeth Jacquet de la Guerre (1665-1729)
Prélude de la suite pour clavecin
(transcription pour accordéon)

Barbara Strozzi (1619-1677)
Che si può fare ?
pour soprano, accordéon

Édith Canat de Chizy (1950)
Vega
pour deux accordéons microtonals

Betsy Jolas (1926)
De nuit
deux chants à voix seule
Texte : Victor Hugo

Graciane Finzi (1945)
Bruyères à l’automne
pour 12 voix a cappella
Texte : Florence Delay

Édith Canat de Chizy
Amore
pour cinq voix de femmes

Élizabeth Jacquet de la Guerre
Prélude de la suite pour clavecin
(transcription pour accordéon)

Barbara Strozzi
Lagrime mie
pour soprano et accordéon

Édith Canat de Chizy
Paradiso
pour 12 voix et 2 accordéons
Texte :
Le Paradis de La divine Comédie/Dante Alighieri
Aide à l’écriture d’œuvres musicales originales du Ministère de la Culture

PRESENTATION

Ce programme fait la part belle aux femmes. Il mêle des pièces contemporaines de trois compositrices françaises à des pièces italiennes et françaises de la Renaissance et du premier baroque.

Barbara Strozzi, élève de Francesco Cavalli, est l’une des compositrices les plus célèbres et les plus prolifiques de son époque. Elle eut un destin très particulier dans la Venise du 17ème siècle puisqu’elle parvint à vivre sans se marier, ni entrer au couvent. Deux chants pour mezzo de Betsy Jolas côtoient une pièce pour douze voix a cappella au chant syllabique de Graciane Finzi qui laisse une large part au texte poétique déclamé.

Pour prolonger l’ambiance italienne qui inspire ce programme, la pièce d’Édith Canat de Chizy, Paradiso emprunte son titre à La divine Comédie de Dante Alighieri. Elle est écrite pour douze voix et deux accordéons microtonals ouvrant sur un monde de timbres nouveaux qui nous ont permis de convier le duo Xamp formé par les jeunes accordéonistes Fanny Vicens et Jean-Étienne Sotty. Ils donneront aussi à entendre Vega d’Édith Canat de Chizy, initialement composée pour orgue ainsi que des préludes pour clavecin retranscrits pour accordéon d’Élizabeth Jacquet de la Guerre, l’une des rares compositrices de l’Ancien Régime.

Avec le soutien de la Maison de la Musique Contemporaine et de la SACEM

DISTRIBUTION

Spirito
Carole Boulanger, Maéva Depollier, Magali Perol-Dumora (sopranos)
Isabelle Deproit, Léo Fernique, Caroline Gesret, Chantal Villien (altos)
Jean-Christophe Dantras-Henry, François Hollemaert (ténors)
Étienne Chevallier, Éric Chopin, Sebastian Delgado (basses)

Jean-Étienne Sotty et Fanny Vicens
Accordéons

Nicole Corti
Direction

 

Vous aimerez aussi

Autour du concert