Spirito
Background Image

La Création

« La musique en grand spectacle ! En composant La Création, Joseph Haydn (…) signe l’un de ses plus beaux oratorios. »

Des trois oratorios écrits par Haydn, La Création est sans doute le plus important : il entremêle profane et sacré, et propose un langage musical sans cesse réinventé. Le compositeur y décrit avec un réalisme inouï le chaos originel, la création des éléments, l’apparition des espèces animales et les pérégrinations d’Adam et Ève au cœur de ce paradis terrestre. Sous la baguette de Thomas Zehetmair : trois solistes de haute volée, le chœur Spirito et les musiciens de l’Orchestre national d’Auvergne.

 


La Création de Haydn vu par :
Philippe Pierre
Violoniste à l’Orchestre national d’Auvergne

La Création selon Joseph Haydn, du Chaos originel à la rosée du matin
La musique en grand spectacle ! En composant La Création, Joseph Haydn reprend un sujet abandonné par Haendel quelques années auparavant. Avec l’aide du Baron van Swieten, et de Dieu selon ses propres dires, il signe l’un de ses plus beaux Oratorios, de la grandiose description du chaos originel à la délicate rosée du matin.  Selon les écrits de l’époque, l’évènement fut tellement couru au Burgtheater de Vienne ce 19 mars 1799 que « Jamais aucun théâtre, depuis qu’il en existe, n’avait réuni tant de monde. […..] Avant le début de la cantate, il y avait un tel bruit qu’on ne pouvait s’entendre penser. On criait : Aïe ! Mon bras ! Mon pied ! Mon chapeau ! Les dames appelaient les domestiques envoyés en avant réserver des places, et les domestiques appelaient leurs maîtresses, et les gens s’entassaient les uns sur les autres, de sorte qu’on entendait les fichus, les châles et les chemises se déchirer de partout. Enfin la musique a commencé, et d’un seul coup, tout est devenu si tranquille que vous [..]auriez pu entendre trotter une petite souris, et si on n’avait pas applaudi si souvent, vous auriez pu croire que le théâtre était vide ».
Inspiré par la Genèse, le livret retravaillé par van Swieten est fortement influencé par le symbolisme franc-maçon : présence du chiffre trois, glorification de l’homme et du Créateur « artisan ». La figuration musicale occupe également une place importante : ainsi la représentation du Chaos surprend par l’absence de résolutions harmoniques dans la partie initiale, « Vous avez certainement remarqué, précise Haydn, que j’ai évité les résolutions auxquelles on s’attend le plus. C’est que rien n’a encore pris forme. », et les procédés imitatifs très présents, depuis les vagues écumantes lors de la création de la Terre et de la Mer, jusqu’au chant des oiseaux, contribuèrent sans doute beaucoup à l’immense succès que connut l’Oratorio.

Programme

Joseph Haydn (1732-1809) La Création

Distribution

Sunhae Im (soprano)

Werner Güra (tenor)

Florian Bösch (baryton basse)

Spirito (prép. Nicole Corti)

Orchestre national d’Auvergne

Thomas Zehetmair Direction

Horaires
jeudi 16 décembre 2021 - 19h30
Clermont-Ferrand (63)
Maison de la Culture
vendredi 17 décembre 2021 - 20h00
Vichy (03)
Opéra

Cette saison

C'est aussi

05 mai 2021
Clairs de lune
 
« Une invitation au voyage en clair-obscur à travers 80 ans de musique française, de Berlioz à Ravel. »
25 mars 2022
Signes des temps
 
« Neuf voix de femmes et trois contre-ténors, une cithare iranienne qanûn, un violoncelle et un dispositif électronique (…) déploieront autour de la lecture de poèmes orientaux questionnant la vacuité de l’être et l’impermanence du monde. »
26 sept. 2021
Venus’ birds
 
« Trois contre-ténors, un luth et une viole, pour nous parler d’amour, avec les mots et la musique d’il y a trois ou quatre siècles. Et nous émouvoir, nous, aujourd’hui et maintenant. Hic et nunc. »